Collège Georges Pompidou
Site de l'académie de Versailles

Accueil > CLASSE RELAIS > Sorties Pédagogiques > Rencontre avec Miguel MARAJO

Rencontre avec Miguel MARAJO

Visite de l’exposition de l’artiste à l’Espace Culturel Max Juclier

par Lashmi Mechkouk

Lundi 22 juin 2015, les huit élèves de la 3e session de classe relais sont allés à l’Espace Culturel Max Juclier de Villeneuve-la-Garenne pour assister à l’exposition de l’artiste Miguel Marajo intitulée « Volubilis ». Cette sortie pédagogique a été menée en partenariat avec le club de prévention VAVU.

A l’occasion de cette exposition, Mazarine, Inès, Nassim, Wesley, Athman, Anissa et Sadek ont pu rencontrer l’artiste en personne et lui poser des questions sur ses œuvres . Des œuvres très diverses puisqu’il y a aussi bien des dessins au fusain sur papier, des huiles sur toiles très colorées et des sculptures. Mais il y a un thème récurrent entre toutes ces toiles : les cheveux crépus. Les traits de crayon de l’artiste semblables à des milliers de cheveux s’enchevêtrent et envahissent la toile comme le volubilis, cette plante à la végétation exubérante qui donne son nom à l’exposition.

Pour clore cette rencontre, nos jeunes artistes en herbes ont pu participer à un atelier d’arts plastiques en suivant les conseils du maître. Un moment magique et créatif !

Zoom sur Miguel Marajo

« Je suis d’une génération dont le but aura été de dépasser la « négritude », de faire de la diversité culturelle une richesse. Ma production picturale ne peut être comprise qu’en réaction à ces questions. Je cherche à voir les choses de façon multiple c’est pourquoi mes peintures sont en mouvements. »

Miguel Marajo a de multiples origines. Né d’un père aux origines brésiliennes et d’une mère française, arrière petite fille d’Antonia Lumière soeur des “Frères Lumière », c’est en Martinique, à Fort-de-France, qu’il a vécu la plus grande partie de son enfance et qu’il a commencé sa vie d’artiste peintre.
Plus tard, il fera ses études aux Beaux-Arts de Paris, à l’Université Paris VIII, puis à la Sorbonne.
Dès ses débuts, il provoque en dessinant des personnages qu’il appelle « nez-gros-hideux ». Mais le plus souvent, il met en avant la sensualité des corps et leurs aspects multiethniques.
Miguel Marajo présente son travail dans de nombreuses expositions collectives à Paris, aux Antilles, à Hong-Kong, à Monaco et en Afrique du Sud...

Portfolio


Contact | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Georges Pompidou (académie de Versailles)
Directeur de publication : Marianne BERARD