Les stages en entreprises

Une épreuve, mais aussi une expérience de vie

Le stage en entreprise est, pour le collégien - de S.E.G.P.A. ou non - l’occasion de se confronter une première fois à la vie professionnelle, de rencontrer des gens qui travaillent en dehors de son cercle familial, scolaire et social habituel, et de découvrir les exigences physiques, intellectuelles, éthiques et sociales de la situation de travail.
Après que ces sujets ont été abordés en classe, nos adolescents vont en faire l’expérience concrète.
La période qui précède le départ en stage est parfois un moment de tension et celle qui suit le retour un épisode de fierté en général, car ils ont prouvé qu’ils étaient capables de travailler dans le monde ordinaire (entendez : hors du collège). Quant à la période de stage elle-même, disons que c’est pour eux un grand moment de fatigue, avec la découverte de toutes les contraintes qui font partie du monde du labeur.

Avant, pendant et après

Les élèves sont encadrés, guidés, aidés par leurs enseignants mais il leur appartient de trouver eux-mêmes leur lieu de stage. C’est l’apprentissage de l’autonomie, un des piliers du socle commun de connaissance et de compétence.

Lorsque notre collégien est accepté dans une entreprise, une convention est signée entre la famille et la structure d’accueil (entreprise, commerce, association, institution...) et le collège. Ce contrat définit les conditions d’accueil : horaires journalier et hebdomadaire maxima, emploi du temps, heures et jours de repos, prise en charge des repas et transports, assurances, interruption précoce du stage, etc...

Pendant la durée du stage, les élèves recevront la visite de l’un de leurs professeurs qui établira un rapport sur ce qu’il aura observé et ce que leur aura dit le maître de stage. Ce dernier évalue également le travail et la tenue de son stagiaire.

Au retour, c’est la rédaction du rapport qui commence, à partir d’un canevas que nous avons fourni et expliqué aux élèves avant leur départ. Ils doivent recueillir des renseignements d’ordre pratique sur la structure où ils effectuent leur période, et ils auront à témoigner de leurs motivations, de leurs recherches, de leurs activités, mais aussi de leurs impressions, bonnes ou mauvaises (le plus souvent nuancées et variables selon les moments et les situations). Enfin, ils devront rendre compte aussi de la nature et de l’évolution de leur projet professionnel en rapport avec le déroulement du stage.

Pour déboucher sur quoi ?

Les collégiens auront à présenter leur rapport de stage à l’épreuve orale du Certificat de Formation Générale (C.F.G.). Aussi deux épreuves orales d’entraînement (oraux blancs) réalisées dans les conditions d’examen préparent-elles à la solennité et à l’importance du « grand jour ». Elles nous permettent surtout d’évaluer et de faire évoluer nos élèves dans leur présentation, leur tenue, le choix de leur vocabulaire, leur façon de s’adresser à un jury, de se mettre en valeur sans ostentation inutile. C’est aussi un excellent entraînement à la révision de Vie Sociale et Professionnelle (V.S.P.), puisque qu’une question de cours est prévue à l’oral.

En général, nos adolescents changent et nous voyons la différence l’avant et l’après du stage (vous la verrez, vous aussi, sans conteste, chers parents). C’est aussi un intérêt de la mise en situation. Apprendre à grandir, c’est aussi... grandir, tout simplement.

Partager cette page